ROLAND COMMENTE SON PROCES DEPUIS SA PRISON 1

  Uncategorized

Enregistrement téléphonique :

Bonjour à tous,

Jeudi j’ai été convoqué au tribunal et je remercie tous ceux qui se sont mobilisés contre ce procès éminemment politique d’Emmanuel Macron, contre tous les Gilets jaunes. Malheureusement ce pseudo jugement n’est pas un cas isolé, puisque déjà plus de 10000 autres Gilets jaunes ont déjà été condamné par cette pseudo justice aux ordres du pouvoir. Jeudi, une fois de plus, les magistrats se sont abaissés à n’être que de vulgaires exécutants de la politique répressive du gouvernement. Et le spectacle lamentable auquel il se sont livrés avant hier, n’a d’égal que l’arrogance du préfet Didier Lauga, auprès duquel ils sont allés chercher les consignes. Et ces gens là, osent parler au nom du peuple, alors qu’ils agissent les doigts sur la couture du pantalon pour défendre les intérêts des riches milliardaires contre nous, les pauvres. Je reviendrai dans les jours qui viennent sur cette parodie de justice à laquelle les magistrats se sont livrés il y a deux jours. Mais disons simplement aujourd’hui, qu’ils se sont montrés incapables de prouver ce qu’ils disaient. Ils ont surtout écartés toutes les preuves qui contredisaient leur réquisitoire, notamment les nombreux témoignages des Gilets jaunes. Macron croit peut être ainsi nous faire taire, mais en fait en essayant de faire de nous des criminels, il ne fait que renforcer notre détermination à le combattre. Pour ma part je vais très bien malgré une condamnation de 6 mois de prison. Et je continue de crier à vous tous ON LÂCHE RIEN tous ensemble, on le fait tomber.

Merci à tous

One Reply to “ROLAND COMMENTE SON PROCES DEPUIS SA PRISON 1”

  • Vu/ C’est LE type même de scandale qu’il faut dénoncer. Il suffira pas de se contenter d’un frigo plus rempli, Il faut défendre une société démocratique avant tout, en mettant un terme à la Ve et son appareil militaro-judiciaire corrompu. Ce sont ces dits procureurs et juges qui sont des délinquants à condamner. Il faut travailler à la victoire et tant pis pour eux, les armes seront dans d’autres mains. En effet, on ne peut pas s’amuser à condamner une personne pour des questions de manifestations, sans en subir les conséquences en retour. Des voleurs, voire des assassins, narguant parfois leurs victimes, se promènent tranquillement, alors des gens bénéfiques pour une société et l’intérêt général tant galvaudé sont emprisonnés.